Séparation et divorce : qui garde l’animal de compagnie ?

Lorsque survient la séparation, les ex-conjoints se posent les questions de la garde des enfants ou du partage du patrimoine. Mais qu’en est-il de la garde de votre animal de compagnie ? Est-ce encadré par la loi ? Avez vous des droits ?

Le statut des animaux de compagnie en France

En France, on recense 68 millions d’animaux domestiques pour quelques 62 millions d’habitants : c’est dire l’importance ! Mais qu’en est-il de leur statut juridique ?

Auparavant considérés comme des biens meublés, les animaux de compagnie sont désormais reconnus comme des « êtres vivants doués de sensibilité » selon l’article 515-14 du Code civil appliqué depuis février 2015.

Néanmoins, ce nouveau statut ne permet pas réellement de modifier le traitement des animaux en cas de séparation car ces dernier restent soumis au régime des biens.

Mais alors que se passe-t-il pour mon animal en cas de séparation ?

En cas de séparation, la question de l’attribution de l’animal est déterminée par plusieurs critères et peut changer jusqu’au prononcé du divorce. De plus, l’animal étant soumis au régime des biens, son attribution dépend du régime matrimonial dont vous dépendez. Par ailleurs, il est possible de spécifier dans votre contrat de mariage les conditions de garde de l’animal en cas de rupture afin d’éviter tous litiges par la suite.

En attendant le prononcé du divorce, le juge peut décider de mettre en place un partage de la garde de l’animal avec des aménagements spéciaux.

Dans le cas où l’’animal a été adopté par un époux seul avant le mariage, il lui revient de droit et sera sous sa garde complète. Toutefois, si le propriétaire souhaite le céder à son ex-conjoint pour une quelconque raison, il en a le droit.

Si l’’animal a été adopté pendant le mariage et que vous êtes mariés sous le régime de la séparation des biens, c’est au conjoint qui a acheté l’animal que revient la garde.

Dans le cas où vous êtes soumis au régime de la communauté, l’animal est considéré comme un bien indivis, peut importe si c’est l’un des deux conjoints qui l’a adopté. Il faudra alors que les ex-époux s’accordent quand à la garde de l’animal.

Si les époux ne parviennent pas à trouver un accord, c’est le juge des affaires familiales qui rendra une décision. Ce dernier prend sa décision en fonction des traitements donnés par l’un ou l’autre des conjoints à l’animal, des conditions de vie que l’animal aura chez l’un ou l’autre des conjoint, ou de la présence d’enfant dans le foyer afin d’éviter de leur faire vivre une séparation supplémentaire.

Il est également possible que l’’une des parties fasse appel, mais elle doit prouver que l’’autre est coupable de mauvais traitements, qu’il ne s’’en occupe pas ou pour toute autre raison permettant à l’’autre partie de récupérer la garde totale de l’’animal.

Retrouvez nos avocats en droit de la famille, des personnes et de leur patrimoine qui vous conseilleront au mieux quant à l’attribution de la garde de votre animal de compagnie en cas de rupture.

Besoin d'un avocat ?

Nous vous mettons en relation avec l’avocat qu’il vous faut, près de chez vous

Trouver mon avocat
Partager
publié par
mon-avocat.fr

Articles rècents

Quelles sont les limites légales d’un pseudo sur internet ?

Le pseudonyme ou pseudo consiste en un nom choisi et utilisé par une personne en remplacement de sa propre appellation…

Il y a 10 heures

Qu’est-ce que la neutralité du net ?

La neutralité du net est un principe fondateur d’internet en ce qu’il garantit un accès non différencié à l’information. Deux…

Il y a 1 jour

Comment signaler les propos haineux sur internet ?

Une proposition de loi sur les propos haineux portés sur la toile est actuellement à l’étude. Aussi, nous nous sommes…

Il y a 1 jour

Tricherie au Bac, qu’est-ce que je risque ?

Le mois de juin est bien entamé et qui dit mois de juin dit baccalauréat. En 2018, ce sont 753…

Il y a 2 jours

Fake news : que dit la loi ?

En français, fake news se traduit par fausses informations. Le gouvernement a voulu légiférer sur les fake news, notamment en…

Il y a 4 jours

Crime dans l’espace, un crime sans gravité ?

Le droit de l’espace est assez méconnu. Pourtant la question peut se poser : que se passe-t-il si un astronaute…

Il y a 6 jours

4000 justiciables choisissent mon-avocat.fr chaque jour

Avec mon-avocat.fr, trouvez le bon avocat près de chez vous !

+3 000 avocats vérifiés

Le plus large réseau d’avocats en France pour l’ensemble des domaines de droit

120 000 visiteurs mensuels

Plus de 4 000 personnes consultent mon-avocat.fr chaque jour pour trouver un avocat

Gratuit et sans engagement

Contactez gratuitement et sans inscription de nombreux avocats près de chez vous

Trouver mon avocat