Parler politique au travail, une bonne idée ?

La politique, au même titre que l’argent ou la religion, est un sujet “glissant” voire presque tabou en France. Parler politique au travail, est-ce politiquement correct ? Que peut-on dire, ou ne pas dire ? Est-ce bien vu ?

Au travail, la liberté d’expression est, comme dans le milieu personnel, un droit acquis. Si vous souhaitez parler du dernier débat politique avec vos collègues, c’est possible ! Cependant, méfiez vous, parfois connaître les opinions politiques de vos collègues n’est pas toujours une bonne idée…

Parler politique, c’est possible

Il y a de nombreux articles qui consacrent le droit à la liberté d’expression. Par conséquent, exprimer ses convictions politiques sur votre lieu de travail est parfaitement autorisé.

Ce que dit la loi

L’article 10 de la Convention de sauvegarde des Droits de l’Homme et des libertés fondamentales dispose que “toute personne a droit à la liberté d’expression (…)”. L’article 11 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen dispose que “la libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi”.

Enfin le Code du travail garantit la liberté d’expression aux articles :

  • L2281-3 : “Les opinions que les salariés, quelle que soit leur place dans la hiérarchie professionnelle, émettent dans l’exercice du droit d’expression ne peuvent motiver une sanction ou un licenciement”
  • L1121-1 : “Nul ne peut apporter aux droits des personnes et aux libertés individuelles et collectives de restrictions qui ne seraient pas justifiées par la nature de la tâche à accomplir ni proportionnées au but recherché”

Ainsi, rien ne vous empêche alors, à la machine à café, ou à la photocopieuse, de parler de la dernière mesure gouvernementale, ou comment tel ou tel politicien vous a énervé ou ravi. Cependant, méfiez vous, afficher votre préférence politique va vous cataloguer. Il peut parfois être compliqué de se libérer d’une étiquette.

Soyez prudent !

Il y a quelques recommandations à prendre en compte pour faire de votre lieu de travail un espace serein et non pas un repas de famille où tout le monde s’énerve entre le fromage et le dessert. La politique est un sujet qui fâche, surtout quand vos collègues et vous n’avez pas les mêmes opinions. Et là, comme en famille, il y a deux possibilités :

  • Soit vous faites profil bas malgré votre désaccord
  • Soit vous défendez corps et âme votre opinion

N.B. : il existe une troisième possibilité qui consiste à échanger dans le calme et la tempérance, mais comme en famille, c’est quasiment mission impossible d’y parvenir. Le ton a généralement tendance à monter un peu vite, chacun voulant parler plus fort que l’autre, persuadé d’avoir raison.

Par ailleurs, si les échanges avec vos collègues, ou vos supérieurs, deviennent orageux, cela pourrait affecter vos relations de travail, voire dégrader l’ambiance au bureau. En effet, comment réagiriez vous si vous apprenez que votre collègue avec qui vous vous entendez très bien vote plutôt à l’extrême-droite quand vos valeurs sont plus axées à gauche ? Ou que votre responsable se sent plus proche d’une mouvance politique différente de la vôtre, et que vous avez l’impression qu’il ou elle “recrache” les discours de ladite mouvance ?

Quand les discours trop politiques empêchent l’entreprise de bien fonctionner, il vaut alors mieux jouer la carte de la modération et peut-être attendre votre pause pour en discuter.

Les limites à la politique dans l’entreprise

On l’a vu, parler politique est permis dans l’entreprise. En revanche, une chose est interdite : le prosélytisme. Ainsi, vos opinions sont respectées, mais il est interdit de distribuer des tracts dans l’entreprise appelant à voter pour tel ou tel politicien.

L’employeur peut sanctionner un employé qui manifeste trop ses convictions. Exit alors le port du tee-shirt à l’effigie de votre personnalité politique préférée quand vous êtes au travail. Exit également le mailing à toute la boite du programme de cette personnalité politique.

Par ailleurs, depuis la loi Travail de 2016, le principe de neutralité peut s’imposer dans les entreprises. Ainsi, il est possible que soit inscrit dans le règlement intérieur l’interdiction de manifester ses convictions politiques auprès des clients.

Ce que peut ou ne peut pas faire l’employeur

Exprimer ses convictions politiques ne peut pas vous valoir un licenciement. En effet, la loi du 4 août 1982 dispose que licencier un employé à cause de sa position politique peut être considéré comme une atteinte à la liberté d’expression et entraîne une amende de 45 000€ et une peine pouvant aller jusqu’à 3 ans de prison.  Cela est vu comme une discrimination.

Toutefois, la direction peut limiter la liberté d’expression dans la mesure ou la restriction apportée et justifiée par la nature des tâches à accomplir et proportionnelle. Vous ne pourrez pas être licencié pour vos opinions, mais votre employeur pourra vous demander de vous restreindre auprès des clients ou au sein de l’entreprise si cela gêne le travail.

Besoin d'un avocat ?

Nous vous mettons en relation avec l’avocat qu’il vous faut, près de chez vous

Trouver mon avocat
Partager
publié par

Articles rècents

Les droits et devoirs du piéton

Dure la vie de piéton. Entre les trottinettes et les vélos qui circulent sur les trottoirs, les voitures qui ne…

Il y a 7 jours

Tout comprendre sur le droit de manifester en France

Manifestations interdites, loi anti-casseurs, violences policières… Manifester aujourd’hui peut paraître compliqué pour beaucoup. Pourtant, le droit de manifester apparaît dans…

Il y a 2 semaines

Achats dans une braderie : quelles précautions prendre ?

Brocantes, braderies, vide-greniers… Les occasions ne manquent pas pour chiner et trouver des petites merveilles à prix réduits. Cependant, il…

Il y a 3 semaines

Premier appartement : démarches, droits et obligations

Ça y est, l’oiseau s’apprête à quitter le nid et il lui faut trouver un logement. Le premier appartement, synonyme…

Il y a 3 semaines

Parents, passez une rentrée scolaire sans accroc !

La rentrée scolaire est un moment stressant pour les élèves, peu importe leur niveau d’études, mais également pour leurs parents.…

Il y a 3 semaines

L’obligation de formation de l’avocat

Diplôme de l’avocat en poche, la carrière commence mais la formation ne s’arrête pas là. La Justice étant en perpétuelle…

Il y a 4 semaines

25 000 justiciables choisissent Mon-avocat.fr chaque mois

Avec Mon-avocat.fr, trouvez le bon avocat près de chez vous !

+3 500 avocats vérifiés

Le plus large réseau d’avocats en France pour l’ensemble des domaines de droit

Le bon choix pour votre avocat

Comme vous, +25 000 justiciables par mois contactent leur avocat sur Mon-avocat.fr

Gratuit et sans engagement

Contactez gratuitement et sans inscription de nombreux avocats près de chez vous

Trouver mon avocat